Logo de l'association
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5












Magnum 21

Le Magnum 21 est à mon avis pionnier dans sa catégorie.

C’est en effet lui qui par sa simplicité de conception et d’utilisation, a permis de démocratiser les trimarans transportables en France et à l’étranger.

base21spihorizon.jpg

Ce bateau construit à plus de 400 exemplaires par le chantier Virusboats (Plouhinec 56) a connu un grand succès grâce à sa polyvalence. Il est tout à fait possible de l’utiliser pour des ballades en famille jusqu’à 6 personnes (voir 8 en categorie D). D’autres n’hésitent pas à organiser des raids avec leurs « joujoux ». Pour cela, il faut regorger d’imagination pour aménager des tentes sur les trampolines et autres rangements dans le vaste cockpit.

Enfin ce bateau à un potentiel intéressant pour la course et c’est ce coté qui nous préoccupe ici !

Ses atouts majeurs en régate.

Les flotteurs sont moins hauts que la coque centrale ce qui permet une légère gîte au près! Ainsi l’équipage assis sur le trampo au vent à une bonne visibilité sur le plan d’eau et le barreur retrouve ainsi les mêmes sensations que sur un cata.

baseflotte.jpg

L’absence de rouf permet une bonne visibilité à l’avant (par contre sa mouille par mer agitée si on reste sur la coque centrale) et limite la prise au vent au près.

Les trampos sont larges et bien tendus, ils permettent donc de recevoir confortablement 3 personnes chacun.

Au près, ce bateau remonte bien au vent et se montre très raide à la toile, par contre il faut limiter l’enfoncement du flotteur sous le vent en faisant du rappel, car la vitesse en dépend.

Globalement ce bateau est très sûr, je n’ai pas encore vécu de risque d’enfournement même par conditions météo musclées, néanmoins, il faut faire attention, nul n’est infaillible, surtout l’équipage !

Les points faibles en régate

Le gréement simplifié d’origine (2 haubans et un était) risque de mal vieillir avec le temps. Je pense que celui de son grand frère, le Magnum 21S est plus adapté.

Le spi asymétrique d’origine est trop petit (25 m²), en dessous de 20 nœuds de vent, le « Booster » n’est pas assez puissant pour faire suffisamment décoller la bête, je préconise un spi de 30m² voir 35 m².

Les bras des flotteurs ne sont pas aussi faciles et rapides à assembler qu’on le dit. Il faut 1h pour préparer le bateau (tout compris), ce qui est trop long à mon goût, Virusboats n’a malheureusement pas assez travailler sur ce sujet, alors il faudra imaginer des modifications et astuces pour gagner du temps.

basemaistrali_sailing_programs4.jpg

Bilan

Le M21 est très Fun en régate et on s’éclate bien à 3 à bord, il est simple à régler et permet de bonnes performances avec un équipage un peu expérimenté à ce type de voilier et qui sait bien se placer à bord en fonction des différentes amures.

Son principale rival, l’Astus 20, n’a qu’à bien se tenir !

basegennarouge.jpg

Voici quelques liens :

Article du chantier Virus : http://www.virusboats.com/virus.php?langue=fr

Article de nauticaltreck : http://www.nauticaltrek.com/astus_20_1_et_magnum_21_bord_a_bord.htm

Caractéristiques

Constructeur : VIRUSBOATS Le Bisconte 56680 Plouhinec
Longueur : 6.30m
Largeur : 4.08m
Homologué insubmersible en catégorie « C »,le MAGNUM 21 est dispensé d’embarquer un radeau de survie.
Poids : 330 kg
Longueur : 6.30m
Largeur : 4.08m
Equipage maxi : 6 /8 équipiers
Accessoires : spi asymétrique, gennaker, gênois, remorques de route et de plage

Les Commentaires ne sont pas ouverts