1 er RAID : le récit

Notre premier Raid autour des iles de houat et d’hoëdic est déja terminé, 3 jours c’était pas mal mais bien trop court…

Mais ce fut bon, même trés bon, il faut préciser que nous avons eu toutes les meilleures conditions pour que cet évenement se transforme en un trés trés beau souvenir :

  • 16 bateaux au Départ d’Arradon
  • du soleil à gogo et de la chaleur
  • un vent moyen (force 3 à 4)
  • une mer calme
  • une ambiance extraordinaire

Un espace de partage pour les photos-souvenirs à été ouvert :

http://picasaweb.google.fr

EMAIL : trispeedcup@gmail.com

MOT DE PASSE : 3speedcup

Je vous encourage à le consulter et à venir y déposer vos clichés (merci de créer pour cela un repertoire portant le nom « RAID-TSC-2011-photos de (vous) »).

Si vous avez déja un compte google, il vous suffit de créer un repertoire dans votre espace photos, puis de la partager avec le compte TSC : trispeedcup@gmail.com. (méthode recommandée car nous ne disposons que de 1 Go de stockage par compte Google)

Voici le premier récit de Arnaud ( sur astus 20.1 : Pere Peinard) :

Départ d’Arradon, chargés comme des bourricots, le samedi midi,
direction la sortie du golfe, puis Hoedic où on avait prévu de
passer la nuit au port d’Argol. Le vent étant d’est, on a
décidé de passer la nuit de l’autre côté de l’île, au
mouillage.
Première nuit difficile car on est rentrés du restau à la nuit
noire alors qu’on n’avait pas encore monté la tente… bilan, tente
montée dans le noir sur la plage en pente… et la nuit qui va avec.
Les autres auront été plus prévoyants. Mais le dimanche matin,
le lever du soleil magnifique a effacé le manque de sommeil !
Petit tour sur l’île, départ en fin de matinée pour Houat où
on est arrivés assez rapidement malgré un vent faible. Mouillage
sur la grande plage de treach er goured où on a passé l’après
midi.

Alors qu’on se préparait à aller se balader sur l’île,
la météo annoncée pour le lendemain nous a décidé à
finalement retourner dans le golfe le soir même pour éviter de
devoir le faire au moteur le lendemain matin faute de vent : départ
de la moitié de la flotte vers 18h pour un grand bord de près
direct vers l’entrée du golfe, arrivée à l’île d’Arz, juste
à côté de la base des glénans à la nuit tombante : il
était temps, mais on a perdu le weta rouge de Loic au passage, ainsi
qu’un aventura 20 ! Xavier aura finalement de leurs nouvelles un peu
plus tard : le weta s’est pris un casier et a abimé sa dérive. Il
est passé devant nous sans nous voir et a finalement rejoint Arradon.
Comme on avait leur tente + affaires, la nuit a été un peu
aventureuse pour eux : dans la voiture en combinaison… Pour
l’aventura, problème technique et ils passent la nuit de leur
côté. Après un montage de tente plus orthodoxe que la veille
et un un repas chaud, retour au bateau au mouillage pour y passer la
nuit. Nuit bien meilleure que la précédente ! Lever de soleil
magnifique encore le lendemain matin !
Lundi, petit tour sur Arz (pas le même genre que Hoedic !), pique
nique à l’ombre (il fait trop chaud !), puis retour tranquille vers
Arradon. Le temps de vider le bateau qui avait servi de coffre à la
moitié de la flotte, de ranger tout ça, remettre le bateau au
mouillage pour le week-end suivant, attendre la navette du port,
récupérer la voiture, charger etc… retour sur St Nazaire vers
20h. Crevé mais content !

Bilan : la météo exécrable annoncée a finalement été
globalement excellente et heureusement qu’on avait la crème solaire
! Les aménagements faits sur le bateau cet hiver se sont montrés
très pratiques, et le moteur n’a pas failli ! Tout ça dans des
paysages magnifiques et une très bonne ambiance… que demande le
peuple !
Merci à Xavier pour l’organisation !
Arnaud

Voici un deuxieme récit , celui de Marc ( sur astus 20.1 : Tri Rex) :

Et voilà, après ce super raid, le Tri Rex est de retour à la niche… à
regrets, car en plus de la super zone de nav’, la super ambiance, le
super beau temps à continué ce début de semaine et ça a l’air bien parti
pour le WE prochain !
Bravo à l’équipe TSC, et merci à Xavier pour son coaching pas évident vu
la diversité des bateaux et d’équipiers !
Pour compléter le récit d’Arnaud, 3 bateaux ne sont pas rentrés de Houat
le dimanche soir…  pas par mauvaise tête, ni par dissidence,
simplement car les impératifs spacio-temporels n’étaient pas aussi
serrés pour Nico et Manu (A22), Henri et Murielle (F24), et Sylvie et
moi(A20.1).
Pendant que nos camarades nous lâchaient en fin d’après midi, nous en
profitons pour retourner visiter le bourg d’Houat, et la terrasse de
l’estaminet local, et nous décidons de rester mouillés le long de la
grande plage, et que le vent ne va pas tourner à l’est tant que ça…
Tite bière à terre, apéro sur l’eau, les 2 « gros » bateaux sont à couple
le temps de dîner, pendant lequel le vent ne cesse de monter, et de
virer au NE ! Moralité, nous séparons les bateaux avant l’heure du
digestif tellement le clapot est monté ! Nico nous dépose sur Tri Rex,
mouillé un peu à l’écart, et jette l’ancre un peu plus loin.
Heureusement, le vent est tombé un peu plus tard dans la nuit, le clapot
avec…
Le lendemain, nous décidons de partir direction « Belle Ile », et d’offrir
à ces dames une douche chaude au port du Palais (perso, j’ai tenté un
bain au savon spécial eau de mer au petit matin: l’eau n’était pas
chaude, je n’étais vraiment pas à mon avantage !!!)
Arrivés au Palais, nous découvrons que ce port n’est pas du tout prévu
pour nos embarcations, pas moyen d’attacher 3 tris ici.
Pique nique dehors, puis nous repartons à l’opposé de l’ile au mouillage
de Ster Ouen, à la demande générale. Tranquillement, au prés dans un
vent de NE 2 Bf, nous arrivons sur place vers 19h00. Par chance, le WE
est terminé pour beaucoup de plaisanciers, et il reste encore
suffisamment de place au fond de cette calanque pour nous !
On va pouvoir arroser ça comme il se doit, en discutant le programme du
lendemain. Nico et Manu pensent faire une rapide visite des plages du
sud de l’ile, et remonter vers Port Haligen pour une journée « confort »
pour les enfants, Henri et Murielle vont rester visiter un peu l’ile,
option que nous aurions volontiers partagée, mais ce jeudi, faut que
nous soyons au de retour au boulot, à 600 km de là.
Grosse journée donc que ce mardi, avec une étape Ster Ouen – Arradon
avec un vent dans le nez en permance, oscillant entre pétole et 2 Bf,
une pose au sud de l’ilot de Méaban pour laisser passer la marée
descendante, et rentrée dans le Golfe avant la basse mer d’Arzon pour
pouvoir être à Arradon avant la basse mer d’Arradon (2 heures plus tard
!), histoire de trouver encore un peu d’eau sur la cale pour mettre Tri
Rex sur son chariot.
Mission accomplie, nous voilà rentrés….
Merci encore à Xavier et toute l’équipe TSC !
Marc

Laisser un commentaire