Logo de l'association
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5












Deux apprentis font l’interview d’un constructeur professionnel

Allel BEHIDJ - SARDINE BOATS

 

TSC : Depuis combien de temps es-tu constructeur et formateur ?

Allel : J’ai crée Sardine Boats il y a 4 ans, et diversifié mon activité sur les formations depuis 3 ans

TSC : Combien de personnes ont réalisé cette formation « construction bois epoxy » ?

Allel : J’ai atteint un total  modeste mais honorable de 23 stagiaires!

TSC : Pourquoi transmettre des compétences sur la construction bois epoxy ?

Allel : Avant tout pour partager le savoir et l’amour du métier, ensuite pour répondre aux demandes de constructeurs amateurs en recherche de formations de ce type. C’est très répandu aux USA mais en France je dois être le seul ou presque,  à proposer ça. Il y a vraiment un manque de ce coté, pas de magazines orientés vers la construction amateur et très peu d’ouvrages.  Pour l’instant la demande est un peu faible mais constante, les choses évoluent peu à peu et les lignes vont bouger, le marché du bateau est en pleine mutation et les pratiques aussi.

D’autre part ces stages permettent aux stagiaires de mieux évaluer le travail nécessaire pour construire un bateau et du coup ça revalorise et change parfois les points de vue sur les travailleurs manuels.  On sent que ces stagiaires souhaitent s’investir dans la construction ou l’entretien de leur bateau, on n’est plus dans de la simple «consommation nautique »

TSC : Il y a beaucoup d’avis négatif sur ce type de construction, est-ce fondé ?

Allel : Tout est lié à l’entretien qu’il suffit de faire régulièrement. Des gestes simples évitent les déceptions et les grands travaux : couvrir son bateau, inspecter les zones vulnérables comme les  chants du cp ou les zones de frottements et de chocs. L’entretien d’un bateau est de toute façon indispensable quel que soit son matériau. Chaque type de construction a ses avantages et ses inconvénients.

Le bois est une matière noble et il a l’avantage inégalable de pouvoir  être affectif ou sentimental. Je fais toujours l’analogie avec le cuir, on pourrait se contenter du synthétique sans entretien mais on sera tous d’accord pour dire que de bonnes chaussures, des gants, ou un perfecto en cuir c’est autre chose…

TSC : Quels sont les avantages ou inconvénients du matériau ?

 

Allel : L’inconvénient, c’est le risque de pourrissement si vraiment on ne fait pas attention et encore il s’agit de situations où le bateau serait laissé à l’abandon pendant un certain nombre de mois. Pour les avantages, ils sont nombreux et importants pour la construction nautique:

 

.C’est léger, solide, donc plus facile à manutentionner et moins de consommation.

 

.C’est facile à mettre en œuvre (surtout pour le contre plaqué)

 

. C’est esthétique s’il reste apparent

 

. Ca représente un intérêt environnemental  (qui compense  le coté polluant de l’epoxy, la peinture  et l’acétone  ), car lorsque le bois pousse il fixe le carbone et permet d’entretenir la filière forestière qui maintenant est labélisée ( on trouve du cp et du bois fsc ).

 

. C’est économiquement très intéressant pour des constructions à l’unité.

 

TSC : Est-ce un mode de construction fragile ?

 

Allel : Au contraire à poids égal le cp epoxy  sera largement plus solide qu’un composite polyester. Et à resistance égal le cp epoxy sera 30% plus léger par exemple. ( certains tests le prouvent…)

 

TSC : Est-ce que ce matériau est réparable ?

 

Allel : Absolument et grâce à des techniques simples et éprouvées, que vous avez découvert durant la formation.

 

TSC : Est-ce que les techniques de construction CP Epoxy peuvent s’appliquer dans d’autres domaines ?

 

Allel : Tout à fait, le cp epoxy et le bois epoxy sont des composites. On peut les utiliser dans l’aéronautique (depuis fort longtemps déjà), l’automobile, l’ameublement, et bien d’autres domaines. Je prévois de me construire une caravane en cp epoxy quand j’en aurais le temps.

 

TSC : Qu’est-ce que l’on apprend en stage avec toi ?

 

L’essentiel de la théorie cp/bois epoxy et les gestes de base pour la construction et  la réparation, tout ça en construisant une réplique réduite de la coque du FLOUKA en deux jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TSC : Combien de sessions de stages réalises-tu par an ?

 

Allel : en moyenne c’est 4 sessions, mais ça peut être plus selon la demande.

 

TSC : Quel son tes projets de construction de multicoques actuellement ?

 

Allel : Une déclinaison catamaran du trimaran de 5M50 Sardine Run est proposée depuis peu, c’est le Sardine Twin. Et bien entendu je prépare une version améliorée du trimaran, un 19 pieds plus facile à manutentionner et un peu plus agressif au niveau du look et des perfs… 

 

TSC : Est-ce que tu réalises d’autres bateaux et à quels stades de finition ?

 

Allel : Je propose une plate gréée au tiers, voile-avirons-moteur de 4m84 : Flouka, je la propose en kit, semi finie ou barre en main. On peut également construire le kit en étant encadré dans mon atelier. Et j’ai une gamme de kayaks de mers disponibles prêts à naviguer, en kit ou sur plan.

 

TSC : Seras tu présent au Nautic ?

 

Allel : Pas en tant qu’exposant hélas, je viendrais faire un petit tour.

Mais vous pouvez me contacter au 06.66.51.18.71 ou par mail : contact@sardineboats.com 

et participer aux prochaines sessions de stages qui se dérouleront le 5-6 avril, 19-20 avril et 6-7 juin 2013.

 

Toutes ces informations sont sur le site: www.sardineboats.com

 

En conclusion : comme deux amateurs, nous avons testé pour vous,  cette formation au mois d’octobre 2012. Allel nous a reçu dans son atelier pour 2 jours de convivialité et de travail intense.

 

 

 

 

 

 

 

Au programme, la réalisation d’une maquette de Flouka pour nos enfants ( Allel : à la base ce n’est pas destiné aux enfants, c’est un support pédagogique qui permet de se remémorer toutes les étapes de la construction cp epoxy) et surtout apprendre les techniques liées au mode de construction. Nous commençons par quelques notions techniques et attaquons très vite la partie pratique.

 

Traçage de couples, bordés et conformateur, découpe du CP, finition des coupes font parti des premiers travaux réalisés. Viennent ensuite les techniques d’assemblage « cousu collé », la préparation des produits epoxy suivant l’utilisation et la stratification de joint congés et formes de coque.

 

Suivant l’expérience des stagiaires, Allel adapte le contenu. Les plus aguerris ou des débutants pourront même envisager la construction d’un kayak ou d’un bateau sur une période plus longue.

 

Nous profitons de cet article pour remercier Allel, sa femme et leur fils ne nous avoir accueilli si gentiment durant cette formation.

 

 

 

 

 

 

Laisser une réponse