Recit de l’étape de Prefailles

 

 

 

La Pointe Saint-Gildas est une pointe rocheuse située sur la Côte de Jade, à l’extrême ouest du Pays de Retz, sur la commune de Préfailles (Loire-Atlantique).

 

Nous nous y sommes retrouvés samedi 23 juin  pour nous tirer la bourre le temps d’une régate prévue sur 2 jours, samedi et dimanche.

La météo fut bonne : temps ensoleillé, vent de 7 à 10 noeuds, petit briefing des moniteurs de l’école de voile dans  la capitainerie du port et hop tout le monde dans les bateaux pour en découdre !

Nous étions 8 bateaux sur la ligne de départ dont un « vilain petit canard » j’ai nommé storm cat’s , le cata de votre dévoué et infidèle Président…

Mais je tiens à vous rassurer je remonterai dés que possible sur une bête à 3 coques  !

Le top départ fut lancé vers 12h00 pour une première manche à destination  du port de Pornic.

Après un premier bord de au près pour arrondir la pointe saint gildas, nous partîmes au portant tout droit vers la ligne d’arrivée.

Nous vîmes  rapidement l’écart se creuser entre les bateaux à gros spis et les autres. Ainsi les Astus ont fini devant les magnum , acces 6 et l’astus 20.2 super sport skippé par François qui ne disposait que d’un genaker de 15m².

Ensuite nous nous échouâmes sur une plage à l’entrée du vieux port de Pornic pour casser la croute. Ce fut l’occasion pour certains de faire des bains de vase le temps de tirer leurs bateaux sur du sable moins mou.

Nous repartîmes ce samedi après midi vers 16h00 pour une 2 eme manche retour.

Cette fois nous avons navigué sans arrêt au prés, certains avaient remarqué la présence d’un fort courant contraire et adopté la stratégie bien légitime du « raze caillou ».

D’autres , moins observateurs ou de tempérament « bourrins » comme moi, on opté pour une trajectoire directe vers la destination.

Au final, le cata s’est retrouvé bord à bord avec l’astus 20.2 sport de François au niveau de la pointe saint Gildas. Nous avons bataillé entre les bateaux de pêche pour décrocher la pôle position.  Mais nous à ce moment la ligne d’arrivée n’était pas encore fixée, le bateau comité nous fait signe de poursuivre, nous les suivons ans trop savoir ou aller mais apres avoir arrondi la pointe, nous revenions au portant, François sorti sont Genaker et fini premier 5 minutes après. Bravo !!

Derrière ca bataille dure entre l’Astus de Jérôme et le Weta d’Arnaud , Ce dernier sorti également son genaker pour les dernières minutes, ce qui lui valu de passer la ligne tout juste derrière Jérôme !

Ensuite ce fut le tour de Henri sur son Astus 20.2 sport (sans carbone) puis des deux magnum 21 qui ont bien bataillé bord à bord tout au long de cette manche retour.

L’acces 6 avec à son bord la famille Cambier, nous a rejoint  un peu après.

Apres cette belle journée de voile, nous partîmes chez Jacques à 30 minutes du port. Nous fumes reçu comme des Rois : Apero, petits fours et Grillades dans sa belle propriété au calme.

Je tiens, au nom de la TriSpeedCup, à renouveler mon remerciement à  Jacques et à sa femme pour leur accueil, leur générosité et leur bonne humeur. Nous gardons tous un excellent souvenir de cette soirée ou nous étions tous réunis dans une franche ambiance de convivialité et de simplicité, c’est aussi ça l’esprit TriSpeedCup !!!

Nous nous sommes enfin réveillé dimanche avec un vent malheureusement conforme à ce que prévoyait la météo : du 20 noeuds avec des rafales à 30.

D’un commun accord nous décidâmes  de ne pas jouer sur l’eau ce jour là, au grand désespoir d’Antoine qui n’avait pas pu venir à temps samedi et qui à mis à l’eau son Astus 18  sans pouvoir en profiter. Je tire mon chapeau au passage à cet Astusien qui est venu depuis Cherbourg . T’inquiètes Antoine, il y en aura d’autres des sorties TSC.

Pour finir, après avoir plié nos nos bateaux, nous avons bu un coup à la santé des vainqueurs !  et du club de voile de Préfailles dont je salue la qualité de l’accueil de  sa toute nouvelle équipe .

 

Les Vainqueurs sont : 1er Arnaud avec son Weta, 2eme François avec un Astus 20.2 sport et 3eme Henri sur un Astus 20.2 sans carbone !

Et encore tous nos applaudissements à madame Nedonchelles que je me permets de biser encore une fois !

Xav

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire